Coup de cœur

La transformation de leur son en quelque chose de plus grandiose !

Après Sleep Wells Beast en 2017, The National est séduit par l’idée de travailler avec le cinéaste Mike Mills (20th Century Women, Beginners), la proposition germe dans leurs têtes. Et puis après avoir échangé des idées audio et visuelles, le projet prend racine sous un film de 25 minutes sur la durée émotionnelle de la vie d’une femme, de sa naissance à la mort.

Attention ! L’album et le film, tout en s’influençant l’un l’autre, ont été faits séparément. On l’attendait impatiemment le huitième album du groupe basé à Brooklyn. Voici I Am Easy To Find : 16 pièces indie rock florissantes et dynamiques. Matt Berninger et la bande enclenchent un processus symbiotique et magnifique sur ce nouvel album empreint d’orchestration luxuriante et d’un chœur sublime de femmes. Il est composé des plus belles voix : Lisa Hannigan, Sharon Van Etten, Mina Tindle, Gail Ann Dorsey, Kate Stables avec le Brooklyn Youth Chorus.

The National continue d’émerveiller avec son évolution contente dans ses chansons ; les arrangements feutrés de cordes des jumeaux Dessner soulèvent chaque pièce dans une autre dimension. Avec l Am Easy To Find, c’est la transformation de leur son en quelque chose de plus grandiose qui explore les sensations de partout. The National ose dépasser les limites de sa musique et le résultat est une œuvre pleine de vie qui éblouit.

Chansons coup de cœur :

  • Quiet Light
  • I Am Easy To Find
  • Oblivion
  • Where Is Her Head
  • Hairpin Turn
  • Underwater
  • Light Years

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!