Un album aucunement crédible !

Trois ans après le sanglant Savage, la formation canadienne originaire de Delta en Colombie-Britannique est de retour avec sixième album.

Martin Terefe (Bobby Bazini, Train et Jason Mraz) se cache derrière la production de Wake Up Call. Vous avez bien lu… et ce n’est pas fini !

Ce nouvel opus regroupe 12 pièces dans un virage drastiquement pop qui délaisse le hard rock habituel. On s’éloigne des riffs de guitares lourds et on s’en va vers des mélodies peaufinées dans une électro acoustique pop déconcertante !

Tyler Connolly et sa bande semblent s’amuser ; ça joue tous les clichés les plus dégoulinants.    Ça rend l’écoute fade et sans excitation. Disons que ça ne fera pas l’unanimité.

Theory Of A Deadman n’est pas du tout crédible dans ce virage qui ressemble à une mauvaise blague. Wake Up Call possède quelques chansons efficaces dans son style, mais dans l’ensemble, c’est un non catégorique pour ma part.

Juste de penser que c’est Theory of A Deadman, j’ai la nausée… Ça augure mal pour la suite… OUF !

Chansons coup de cœur :

  • RX (Medicate)
  • Echoes
  • Glass Jaw




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!