Un album d’insuccès qui mérite d’avoir une place parmi les incontournables !

Les Cowboys Fringants sont de retour avec un album de chansons inédites écrites au travers des 25 ans.

Voici Les nuits de Repentigny, 23 pièces dans une musique festive remplies d’incohérences géographiques selon les dires. Disons que Les antipodes était un album un peu lourd, mais pertinent. Je vais être franc, j’avais hâte de retrouver les espèces de jingles cabotins et attachants puisés dans l’énergie du passée entre Motel Capri, sur un air de déjà vu et Break syndical.

Il semblerait que la bande est de retour avec des chansons à l’humour noir et avec ses pastiches de personnages colorés qu’on fredonne à plein poumon lors des concerts mémorables. Ça me fait chaud au cœur de retrouver cette ambiance à travers ces récits rocambolesques qui résonnent de plaisir cru et autre influences.

L’album a été enregistré à l’automne 2020 pour la simple ambition d’avoir du fun de transformer le passé en présent. Que ce soit pour ses chansons de boisson avec Épique Éric ou Le p’tit tommy un être particulier qui est freak le soir venu, Les Cowboys Fringants reprennent du service; ils sont de retour en business avec énergie contagieuse imbibée de rigolade et de party qui vire au vinaigre, mais ô combien mémorable.

Entre la nostalgie des roads trips, les bad lucks, les nuits de beuveries qui surprendent le matin, les gérant d’estrade, la vie qu’on vit sur du temps emprunté et l’amour brisé au sous-sol. Il y a fort longtemps que je n’avais pas autant embarqué dans la folie des Cowboys Fringants, qui résonne comme une bouffée d’air frais et de bonne humeur tout le long de l’écoute.

Malgré le fait que ce sont des retailles, l’album est tout simplement divertissant et rempli de gros stock qui sauront vous  rassasier  votre appétit pour une musique turbulente et récréative. Les nuits de Repentigny est un album d’insuccès qui mérite d’avoir une place parmi les incontournables. La trame sonore de fête parfaite comme seul sait faire les Cowboys Fringants. C’est loin de sonner comme un rhum and coke flate…

Chansons favorites : 

  • Party d’pouel
  • Portrait #4
  • Anguille sous roche
  • Le long d’la 20
  • Le p’tit Tommy
  • Épique Éric
  • Les nuits de Repentigny
  • Le clochard et la lune
  • Sous-sol
  • Fille de club




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!