Un album indie pop fait sans armure de combat !

Ses deux premiers albums Sprained Ankle (2015) et le superbe Turn Out The Lights (2017) étaient faits d’un mélange de musique qui tournait autour d’un piano solo ou d’une guitare et de sa voix magnifique et larmoyante. Cette fois, Julien Baker arrive avec une troisième offrande qui s’arme d’un band complet pour rendre justice à ses chansons déchirantes.

Voici Little Oblivion, 12 pièces indie pop et rock alternatif qui continuent de scruter en profondeur les allées sentimentales du cœur de la jeune femme. L’album de l’autrice-compositrice-interprète américaine a été produit par elle-même avec l’aide de son ami et complice depuis le premier album, Calvin Lauber, a été mixé par Craig Silver et masterisé par Greg Calbi.

Baker chante les nuits de douleur, le chemin d’introspection vers la maison dans un taxi, ses crises existentielles, le combat essoufflant entre ses actes et ses pensées dépressives, la méchanceté des autres, le désespoir qui l’accompagne au comptoir du bar, le suicide, les cicatrices invisibles du temps.

Une plume sombre et sanglante tout comme son interprétation qui nous imprègne d’une mélancolie bouleversante. Julien Baker continue d’excaver la pesanteur de ses émotions dans ses arrangements de guitares, basse et batterie font en solo. On ressent les pulsations de son cœur endolori et épuisé dans ses mélodies entre le folk et l’alternatif avec une résilience qui plane dans la voix.

Avec l’appui de ses complices de son groupe Boygenius, les chœurs frissonnants de Phoebe Bridgers and Lucy Dacus sur quelques pièces grâce à l’orchestration complète sur les troisièmes ; la jeune femme de 25 ans gagne en maturité dans ses paroles aigre-doux, j’ai dû mettre pause plusieurs lors de l’écoute pas par détachement, bien au contraire, mais plutôt pour ne pas tomber dans la spirale de sa musique.

Little Oblivion, c’est un album indie pop fait sans armure de combat qui analyse avec aucune limite sa vulnérabilité. Le voyage est long et dur parfois, mais combien grandiose et noble.

Chansons favorites :

• Hardline
• Relative Fiction
• Faith Healer
• Crying Wolf
• Song In E
• Favor





Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!