Un album manquant Rythmes enjoués !

Après une annulation de sa tournée pour son excellent True Love: A Celebration of Cole Porter (2019), l’acteur et multi-instrumentiste Harry Connick Jr., lauréat d’un Grammy / Emmy Awards, s’isole dans son studio pendant le confinement et en ressort avec un nouvel album plus personnel.

Voici Alone with My Faith, 13 pièces de ballades gospel et de blues qui sonnent comme une prière. Encore une fois, Connick Jr. produit, chante, joue et  arrange ce mélange de classiques et de compositions qui racontent toutes les émotions que la foi peut nous apporter, que ce soit par son absence, sa puissance, son amour dévoué. Oui, il assume pleinement le côté chansons chrétiennes de l’exercice

Rien n’arrête le pianiste américain dans son processus de créativité : il va jusqu’à louer un camping-car et se rendre à la Nouvelle-Orléans pour terminer le processus de mixage, sans totalement délaisser le côté crooner dans son swing jazz. Harry Connick Jr. creuse plutôt dans le smooth jazz, la pop, le gospel et la ballade apaisante et sentimentale, appuyés par des cuivres et surtout des orgues religieux.
Je n’ai rien contre, mais je préfère de loin le Harry Connick Jr dans une musique crooner qui kick.

Reste que la voix est charismatique et chaleureuse, mais pour le reste j’ai eu beaucoup de difficulté à embarquer. Alone With My Faith, c’est un album de ballades jazz qui manquent de rythmes enjoués. Il aurait fallu un peu plus de  big band coups de poing pour sauver l’écoute.

Chansons favorites :  

  • Alone With My Faith
  • Old Time Religion
  • All These Miracle
  • The Old Rugged Cross
  • Amazing Grace

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!