Un band qui carbure à la fidélité de son public !

Le groupe de Drummondville Kaïn a vécu quelques chambardements et changements en avril dernier. Le guitariste Patrick Lemieux a annoncé son départ après 17 ans de grosse musique et de loyauté au sein de la formation. 

Steve Veilleux et ses comparses se sont retroussés les manches et ont travaillé sur un nouveau disque. Comme un chat, la formation est retombée sur ses pattes et accouche aujourd’hui de Welcome bonheur qui propose 11 pièces nageant dans un folk-rock festif à l’image de la bande.

Ce sixième album en carrière est réalisé d’une main de maître par Éloi Painchaud (Jonathan Painchaud, Jorane, David Jalbert et Ian kelly). La plume de Steve Veilleux, en plus de celle d’Éric Maheu, continue de briller dans une poésie engagée dans l’authenticité et le thème venant du cœur, entre la quête du bonheur pour soi-même et les rêves de ti-cul qui perdurent. Le résultat tient la route.

Kaïn continue de faire des pièces enivrantes pour le peuple et retrouve cette fougue qu’il avait à ses débuts. J’ai même l’impression, par moments, d’entendre des bribes de Mumrford & Sons et Blue Rodeo.

C’est l’antidote idéal pour les jours moroses fait avec beaucoup de cœur au ventre. Beaucoup de plaisir lors de l’écoute de ce nouvel effort qui ne m’a aucunement déçu. Que tu aimes ou que tu n’aimes pas  Kaïn, reste que c’est un band qui carbure à la fidélité de son public.

Welcome bonheur, c’est un aller-simple pour une belle ride touchante et spontanée.

Chansons coup de cœur :

  • Welcome bonheur
  • La vie à mort
  • La nuit gronde
  • Piastre palace
  • Je resterai la
  • La sainte paix
  • Comme un bum
  • De mon côté




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!