Un effort électrisant !

Le duo revient après cinq ans d’absence. Dan Auerbach et Patrick Carney ont collaboré entretemps avec de nombreux artistes et projets solos. Une longue pause pour faire face aux blessures et au syndrome de stress post-traumatique subi en tournée dans les dernières années.

The Black Keys reprend du service avec un neuvième album très attendu. Voici Let’s Rock : 12 pièces dans un rock-blues marécageux qui s’éloigne du psychédélisme flatte de Turn Blue et du son garage du passé.

On met l’accent sur des arrangements minimalistes de rock n’ roll faits de guitares et de batteries qui résonnent à fond.
L’album a été produit pour la première fois par le duo depuis dix ans sans l’aide de Danger Mouse dans les parages.

The Black Keys joue du rock robuste qui ne prétend pas réinventer le genre. Disons-nous les vraies choses, le duo n’est pas un poète et n’a pas la plume la plus pertinente. Mais musicalement, on continue de faire surchauffer l’amplificateur avec sa musique qui drive.

Si tu recherches le buzz musical avec une structure de chansons avant-gardistes et complexes ou une instrumentation progressive ne va pas vers cet album, tu vas être terriblement déçu. Par contre, si tu veux quelque chose pour faire groover tes soirées barbecue d’été dans la cour, ou les vitres baissées sur la route, The Black Keys est là pour te divertir, et ça lève ! Deux mots qui figurent dans le titre de l’album et qui résument bien l’esprit de ce neuvième effort électrisant.

Chansons coup de cœur :

  • Shine a Little Light
  • Lo/Hi
  • Go
  • Tell Me Lies
  • Eagle Birds

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!