Un nouveau chapitre pour le groupe !

Après son excellente trilogie d’albums,  Lost Together // Lost Forever, suivi d’All Our Gods Have Abandoned Us qui se termine par Holy Hell en 2018, le groupe britannique Architects entame une nouvelle ère avec son neuvième album en carrière qui aborde de grandes questions existentielles.

Voici For Those That Wish To Exist, 15 pièces dans un mariage brutal de metalcore progressif et de hard rock puissant et mélodique. Produit de nouveau par le batteur Dan Searle et le guitariste Josh Middleton du groupe, cet album d’Architects offre des chansons engagées sur des thèmes de l’apocalypse à nos portes, l’avenir de notre planète et notre rôle dans la situation, un wake up call pour l’humanité afin de se lever et lutter pour notre survie, pour sortir des limbes et focaliser sur l’énergie positive.

On peut dire que depuis le premier album en 2006, Nightmare, la bande a fait du chemin pour maîtriser sa signature de machinerie lourde metalcore pour finalement nous offrir de nouvelles perspectives dans ses arrangements furieux de guitares électriques par Middleton qui frappe de plein fouet.

Que dire de la voix de Sam Carter à toutes épreuves qui continue de répandre ses états d’âme avec toute la pesanteur de ces cordes vocales qui sonne comme un bulldozer. Ajoutez à ça, les batteries de Dan Searle et la base d’Alex Ali Dean, et Adam Christianson aux guitares rythmiques. Tout y est pour mettre le feu aux poudres. Cependant, à ma grande surprise, Architects ose et additionne dans l’équation des sections de cordes et un peu de synthé pour son incursion dans des ballades, fallait s’y attendre non?

Disons l’une des choses les plus impressionnantes dans la neuvième offrande de Architects, c’est son mandat de se surpasser, ce qui est chose réussite. Pour certains, les bands vendent leur âme au diable et tombent dans le cliché limpide; vous allez me dire. Pour d’autres comme moi, je redécouvre l’ampleur et la maturité des Architects qui livre son album le plus accessible et qui continue d’approfondir tout en nuances le son qui s’éloigne définitivement du metalcore technique du passé.

Avec en prime des collaborations de Winston McCall de Parkway Drive, Simon Neil de Biffy Clyro et Mike Kerr de Royal Blood. For Those That Wish To Exist, c’est l’album qui marque un nouveau chapitre pour le groupe qui n’a pas fini de franchir le sommet avec son culot.

Chansons favorites :

  • Animals
  • Black Lungs
  • Dead Butterflies
  • Meteor
  • Little Wonder
  • Goliath

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!