Un pas dans la bonne direction !

Après une pause de plus de cinq ans, les Backstreet Boys reviennent à la charge avec leur 9e album studio DNA.

Signé sous l’étiquette RCA Records, ce nouveau joujou du quintette floridien s’avère beaucoup moins pénible que je l’avais anticipé.

DNA commence en lion avec le titre Don’t Go Breaking My Heart, premier single lancé l’été dernier qui demeure tout de même efficace. Suit Nobody Else qui poursuit dans la même voix et s’écoute assez bien.

En parcourant les chansons de DNA, on remarque que les Backstreet Boys se sont éloignés de la pop facile des années 90. On sent que leur musique est bien ancrée dans les années 2010. En écoutant quelques pistes, on entend l’influence d’un certain Justin Timberlake (It Is Just Me et No Place).

Attention, ce n’est toutefois pas un virage à 180 degrés que proposent les Floridiens. On reste sensiblement dans les mêmes eaux, mais avec un peu plus de tonus.

Parlant de tonus, le disque semble en manquer un peu vers la fin. En effet, les ballades sirupeuses viennent gâcher la sauce.

En spectacle le 15 juillet 2019 au Centre Bell.

Chansons coup de cœur :

  • New Love
  • Passionate
  • Don’t Go Breaking My Heart
  • Chances

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!