Une musique qui change de couleur au fil de l’écoute !

Depuis 1992, l’auteur-compositeur-interprète Daniel Bélanger offre depuis le premier album des œuvres distinctes qui touchent le cœur des milliers de gens et qui laissent des moments remarquables dans sa carrière.

Je parle, bien sûr, des excellents et incontournables albums comme Quatre saisons dans le désordre (1996), Rêver mieux (2001) et plus récemment Paloma (2017). Bélanger innove toujours et propose entre ses chansons des expérimentations instrumentales comme dans Tricycle (1999) ou sur Déflaboxe (2003).

Cette fois, le compositeur et multi-instrumentiste pousse l’exercice créatif et assume cette partie si souvent laissée dans le désordre de ses idées depuis 2016. Enfin, l’artiste de 58 ans nous présente un album dans lequel il laisse la musique s’exprimer sans aucune limite, un peu comme une caméra qui capte sous sa lentille la magie de l’art.

Voici Travelling : 13 pièces instrumentales produites, réalisées, composées et arrangées par Daniel Bélanger qui se veulent la clé pour ouvrir notre imagination comme un film qui met en sons et images plusieurs chapitres de notre vie qui sonne parfois comme du Ennio Morricone, The Beatles et Philip Glass.

Attention : l’instrumental n’a rien de banal et ambiant avec l’homme. Travelling, c’est une musique qui change de couleur au fil de l’écoute. Dans ses arrangements orchestraux éblouissants teintés de jazz, d’électro, de pop-rock et de western spaghetti tout droit sortis d’un film de Sergio Leone.

Des pianos, des guitares, des cuivres, des cordes, des voix sans mot, mais pas sans émotion pour mettre en pellicule des pièces riches et stupéfiantes. Daniel Bélanger renouvelle sa musique avec le plaisir de créer un film captivant de 41 minutes qui laisse le subconscient dessiner des mondes sensationnels au fond de nous, trop longtemps censurés. Des airs libres et sublimes.

Chansons coup de cœur :

  • Froide était la gâchette
  • Onde sensible s’abstenir
  • Un grillon au parc national
  • Rupture élastique en milieu propice
  • Chanter
  • Les disparitions sélectives
  • Apertura

Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!