Coup de cœur

Une œuvre palpitante et unique qui vous fera vivre de beaux frissons

Cinq ans après Shield, son dernier disque, le groupe de Brooklyn Grizzly Bears refait surface enfin. 

La formation revient avec Painted Ruins, une galette de 11 pièces qui patauge dans un indie-rock psychédélique riche et expérimental, presque surnaturel.

En fait, c’est une sorte de croisement aventureux entre Radiohead, Pink Floyd et Elbow. Produit par le multi-instrumentiste audacieux Chris Taylor, le bassiste du band, enregistré entre l’Allaire Studios de New York et autour de Los Angeles, y compris le Terrific Studios (le studio du bassiste), mixé par Shawn Everett (Alabama Shakes et Weezer ) et masterisé par Joe LaPorta de chez Sterling Sound (Foo Fighters et Goo Goo Dolls), ce quatrième effort repousse les limites de leur musique innovatrice et nous submerge d’émerveillement.

Grizzly Bear élève ses mélodies célestes à un autre niveau. Painted Ruins, c’est une œuvre palpitante et unique qui vous fera vivre de beaux frissons. On part l’automne en grand rien de moins.

Chansons coup de cœur:

  • Losing All Sense
  • Three Rings
  • Mourning Sound
  • Four Cypresses
  • Neighbours
  • Sky Took Hold
  • Wasted Acres




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!