Une œuvre saisissante !

Tout le monde l’a ressenti quand le jeune groupe de rock de Frankenmuth au Michigan, Greta Van Fleet, est arrivé dans les grandes ligues avec son rock nostalgique grâce à son excellent EP From The Fire (2017)) et le premier album Anthem of The Peaceful Army (2018) qui a mis la musique du groupe en lumières, ce qui a créé des opinions mitigées et d’autres fois des flagellations publiques totalement gratuites.

Pourquoi? Très simple parce que le groupe ressemble beaucoup trop à Led Zeppelin selon les dires. Les membres ont rencontré une gamme d’émotions jusqu’à l’épuisement professionnel et une pandémie mondiale qui a permis de prendre une pause et de songer à la suite des choses.

Trois ans plus tard, le chanteur Josh et ses frères Jake, le guitariste et Sam le bassiste, et le nouveau batteur Daniel Wagner s’unissent pour revenir en force avec une envie d’écrire un nouveau chapitre de l’aventure du groupe américain et de prouver que sa place est méritée.

Voici The Battle At Garden’s Gate, 12 pièces dans un rock luxuriant psychédélique qui atteignent de nouveaux sommets avec ses sonorités des années 70. Avec ce disque enregistré avec le producteur Greg Kurstin (Sia, Foo Fighters, Adele, Beck), Greta Van Fleet arrive avec des chansons bien coulées dans un rock qui se fout des standards radio. En effet, la plupart sont des pièces longues et obscures; des joyaux qui durent plus de 5 minutes.

Rendez-vous avec des  compositions un peu plus sophistiquées qui racontent les batailles mythiques menées de front face à la société et pour soi-même, la religion et la guerre avec quelques références bibliques qui donne le ton au second album. Pour cette fois-ci,  l’espace sonore est vaste et plus recherché sur des guitares enivrantes et des voix massives qui retentissent comme le tonnerre sur les rochers d’une montagne en pleine tempête.

Greta Van Fleet continue de jouer dans les routes sinueuses du vintage, mais avec une aisance nouvellement acquise; fini la pression des autres qui affecte la créativité de la bande. Plus ça va et plus l’identité prend forme dans la musique des jeunes musiciens, il reste encore un peu de Led Zeppelin et de YES,  mais on gagne en maturité sur chacune des pièces.

Greta Van Fleet brise les barrières et prouve que cette place durement gagnée est méritée haut la main! Les garçons ont fait leur devoir sans rechigner ni broncher des yeux, malgré des haters prêts à sauter dessus à la moindre erreur. The Battle At Garden’s Gate, un album audacieux fait d’une musicalité exceptionnelle.

Beaucoup de travail qui transcende dans cette œuvre cinématographique, sombre et saisissante qui porte le flambeau du rock à bout de bras pendant que d’autres le vendent pour un manque de principe ou le besoin néfaste de plaire à tout prix. Greta Van Fleet réajuste le tir et grandi.

Chansons favorites :

  • Broken Bells
  • My Way, Soon
  • Age Of Machine
  • Stardust Chord
  • Heat Above




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!