Une pop spirituelle honnête sans plus !

Après avoir présenté une seconde offrande sur Thérèse de Lisieux en 2018, la chanteuse Natasha St-Pier revient avec Croire qui est un peu dans la même lignée de ce qu’elle a fait avec son précédent disque.

Comme sur Thérèse de Lisieux : aimer, c’est tout donner, l’artiste originaire du Nouveau-Brunswick rend hommage, aux femmes qu’elle affectionne. Ce coup-ci, elle témoigne de son amour pour la Vierge Marie ainsi que Mère Theresa (Viens sois ma lumière). Sans oublier la maternité qu’elle aborde sur Être mère et Mon cœur sera ton cœur qu’elle a dédiée à son fils.

Avec Croire, la chanteuse acadienne enfile 12 ballades convenables aux accents religieux, mais qui manquent parfois de tonus et de rondeur. Non pas que les chansons soient catastrophiques, mais à la longue, on perd un peu d’intérêt. Il faut dire que la femme de 39 ans nous présente des morceaux à des années-lumière de ce à quoi elle nous a habitués par le passé.

Ce nouvel opus contient le succès Le temps des cathédrales, qui n’égale malheureusement pas la version originale chantée par Bruno Pelleter dans Notre-Dame de Paris, comédie musicale dans laquelle la chanteuse a joué.

Avec ce disque, Natasha St-Pier nous offre une pop spirituelle honnête sans plus.

Chansons coup de cœur :

  • Viens sois ma lumière
  • Par amour
  • Peu importe




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!