Coup de cœur

Une thérapie par le rire qui n’a jamais été aussi drôle !

Le grand François Pérusse est de retour avec son 11e tome encore une fois sous l’étiquette Zéro Musique. Et ce, trente ans après la parution de son tome 1 de L’album du peuple qui a mis le Québec entier en amour avec l’humoriste avec plus de 1,5 million d’exemplaires en carrière.

Le fin stratège des jeux de mots revient avec son 15e disque en carrière, exclusivement vendu en téléchargement sur le site officiel du musicien. Voici L’album du peuple tome 11, 13 pièces faites de sketchs avec ces personnages qui ont fait la renommée de son univers loufoque parsemé d’observations sur la société actuelle et la bêtise humaine grossie à la loupe. De Justin Trudeau à Claude Julien en passant par Bob Hartley, le gars qui magasine, Denis Lévesque, Trump, Gino Chouinard, Christophe Martin de Coldplay et plus !

Un humour qui ne perd de son mordant et, même parfois, l’homme ne lésine pas ses punchlines percutants sans filtre : la pandémie, les artistes, la technologie et ses faux services, la politique de gauche comme de droite, le monde du télémarketing, l’arrivée du 5 G et les influenceurs, etc. Comme le veut la tradition, Pérusse pousse la chansonnette absurde cette fois-ci dans des explorations dans un rock progressif des années 70, entre Harmonium, Jethro Tull et Frank Zappa qui semblent bien s’harmoniser avec son humour fait de jeux douteux et alléchants à la fois.

Pérusse continue de nous faire réfléchir et rire jusqu’à la crampe de la mâchoire. Comme toute sa discographie, cet album ne fait pas exception; il faudra l’écouter plusieurs fois pour apprécier les subtilités de ses sketchs farfelus. Pour moi, Pérusse arrive pile-poil pour nous répandre sa dose d’humour décapant et aussi groovy qu’une toune de funk sur le dernier de The Brooks.

Tome 11, c’est une thérapie par le rire qui n’a jamais été aussi drôle, cru, corrosif et perspicace. Pérusse sort le méchant pour notre plaisir et le sien. L’humoriste, animateur et musicien québécois nous fait oublier le temps d’une heure, six minutes et 23 secondes le monde qui manque d’oxygène en ce moment. Et ça, disons-le, c’est tout un exploit au moment où on se parle.

Chansons coup de cœur ou sketchs :

  • Je veux pas juger
  • Les faux services
  • Semblant de rien
  • Gauche droite
  • Faire ça pour vivre
  • Deuxième vague
  • Bienvenue dans le contexte




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!