Vulgaires Machins – Disruption

Il a fallu une décennie pour que la formation Vulgaires Machins reprenne du service avec un premier album de matériel original dans un punk rock plus grinçant et cynique que jamais. Guillaume Beauregard (chant, guitare), Marie-Ève Roy (chant, guitare, claviers), Maxime Beauregard (basse) et Pat Sayers (batterie) nous présentent son septième album en carrière en guise de cri du cœur.

Voici Disruption titre inspiré par la pensée du philosophe Bernard Stiegler 10 pièces dans un punk rock dévastateur avec du synth-pop, grunge et du country crasseux dans cet amalgame corrosif. À la réalisation, on retrouve Gus van Go (Metric, Les Trois Accords, Arkells, The Stills, Les Cowboys Fringants). Enregistré au Studio Mixart à Montréal et au Giant Recording Studio à Toronto.

Vulgaire Machins reprend ses hymnes sans demi-mesure qui nous pousse à regarder vers votre nombril et chercher à comprendre la bêtise humaine à ciel ouvert. Les effets venimeux et néfastes des réseaux sociaux brise toutes les structures de nos liens, l’effondrement du monde, la crise écologique, le combat de chaque jour contre le nihilisme, le vide politique autour de nous, trouver le courage de faire des gestes pour changer les choses. Vulgaires Machins trouve le mot juste pour faire saigner les bobos et mettre le stratagème au grand jour.

Au niveau des arrangements, on est encore dans le punk rock récriminateur, mais un peu plus rock que punk avec de nouvelle perspective sonore enrichissante comme du synth-pop sous des couches de guitares plus clean qu’autrefois. Avec cette signature d’harmonie vocale riche et infatigable entre Guillaume Beauregard & Marie-Ève Roy.

Comprenez-moi même avec ce petit ajout dans le son, la formation de Drummondville reste brutale dans sa musique qui sonne comme un coup de poing. Disruption ne fait pas exception à la règle ; on revient au punk rock qui grafigne et qui shake le dedans à travers ses refrains réfractaires qui ne cesse de nous faire vivre les grands enjeux de notre monde qui résonne comme un asile
le retour de Vulgaires Machins arrive pile poil pour le reset le plus drastique de l’histoire de l’humanité.

Chansons favorites :

  • Indicible
  • Je lève mon verre
  • Entre le deuil et le blâme
  • Obsolète
  • Imbécile
  • Asile




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!