Wilco – Cruel Country

Après une tournée 20e anniversaire pour le sublime Yankee Hotel Foxtrot, le Jeff Tweedy Show sur Internet et la magnifique Ode To Joy (2019), la bande de Wilco est de retour aux sources avec une musique country folk équilibrée qui rappelle l’époque de l’ancien projet du leader Jeff Tweedy. J’ai nommé Uncle Tupelo dans les années 90.

Voici Cruel Country, une galette généreuse de 21 pièces country folk alternatives avec du pop-rock bien ficelé entre Dylan et The Beatles. Produit d’une main de maître par Jeff Tweedy et Tom Schick, ce 12e album de Wilco raconte l’état instable de la société, la politique, l’immigration, l’Amérique sous ses couches de souffrance. Tout au long du disque, les paroles sont tranchantes et directes parfois ambiguës.

Musicalement, on annonçait un retour au country, mais c’est plutôt une musique qui effleure ce style si aimé de tant de personnes. Sous des tissages sonores impressionnants faits de multiples idées, passant par tous les styles : folk, blues, rock et alternatif sur un peu de guitares pedal steel et slides brumeuses.

L’album est enregistré avec les six membres ensemble en studio. Malgré des longueurs dans quelques pièces un peu mornes, Wilco offre un album plus smooth musicalement, mais tout autant brillant et mélodique à la hauteur de son vaste catalogue qui a su me rendre plutôt enthousiaste depuis toutes ces années. En plus d’une forte qualité d’écriture de la part de Tweedy.

Chansons favorites :

  • Cruel Country
  • Hints
  • Many Worlds
  • A Lifetime To Find
  • The Universe
  • The Plains
  • Hearts Hard To Find
  • All Across The World




Facebook Comments
Critiques
X
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir des offres spéciales
INSCRIVEZ-VOUS
Pour recevoir nos promotions et concours
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!
Merci d'être inscrit sur l'infolettre de AlternativeRockPress!