C’est quoi l’trip est un magazine dans laquelle Rosalie Bonenfant devient carrément cobaye d’une nouvelle tendance dans chaque émission. Dès février 2020, la deuxième saison prendra son envol et l’auteure et comédienne est prête à tout même de faire la diète keto s’il le faut.

Est-ce que tu voudrais nous parler de la deuxième saison ?

J’aimerais tellement ça, mais je ne sais rien. On commence à peine à faire des réunions de brainstorm pour une deuxième série de sujets. Ce que l’on sait, c’est qu’il y a tout le temps des tendances. Il suffit d’aller faire un tour sur Pinterest… Après tout ce que j’ai testé dans la première saison, je pense que je n’ai peur de rien. Je suis vraiment prête à tout pour la deuxième saison.

Est-ce que tu as ton mot à dire dans les sujets abordés ?

Oui. C’est ça qui est le fun. Dans la première saison, Attraction Images a lancé le projet à TOU.TV en mon nom et je ne le savais même pas. Une fois que je l’avais accepté, on a commencé à brainstormer ensemble. Du début à la fin, j’étais vraiment incluse dans le processus créatif. J’imagine que pour la deuxième saison, ça sera similaire aussi. J’avais parlé de ce que je voulais aborder et ce que j’avais envie d’essayer. On devine que c’est moi qui ai proposé le sujet du poil et les sujets plus féministes et environnementalistes. On risque de rester dans ce créneau.

Est-ce qu’il y a des sujets déjà que tu sais que tu voudrais aborder ?

Il en a déjà que je sais que je ne veux pas aborder, comme la maudite diète keto, d’autant plus que je suis végétarienne. Ça serait vraiment un calvaire, pour moi, d’essayer ça, mais je vais me prêter au jeu. C’est ça qui est le fun de cette émission-là. Je vais quand même essayer de faire du chantage à ma productrice afin de ne pas trop aller dans cette direction.