Cette saison, Luc Dionne nous en aura fait voir de toutes les couleurs, avec la mort de Stéphane Pouliot et le départ de Gabrielle Simard.




Qui dit départ, dit nouvelle entrée. C’est pourquoi depuis quelques semaines, le public a pu découvrir la nouvelle lieutenante Mélanie Charron jouée par Ève Landry.

Dans une entrevue accordée au magazine 7 Jours, la principale intéressée a révélé quelques détails sur son personnage. Elle a décrit la lieutenante comme une personne qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, qui sait exactement quoi faire et qui le fait selon les règles de l’art.

« Elle a goûté au terrain comme sergente-détective et y a même perdu son partenaire. Sa grande expérience l’aide à être une excellente lieutenante. C’est aussi une femme qui ne hausse jamais le ton. C’est une force tranquille qui arrive très bien à passer ses messages sans devoir hurler », a-t-elle confié au magazine.




La comédienne est revenue sur la relation que son personnage entretient avec le commandant Chiasson. Elle a avoué que Mélanie et Daniel partagent le sens de la loyauté. Ève Landry a expliqué que, contrairement à Chiasson qui tombe facilement dans la magouille, Mélanie fera tout « pour éviter les pièges » et « dénouer les enquêtes selon les règles ».

Elle ajoute : « Chiasson aura parfois l’impression qu’elle le mène par le bout du nez et, d’autres fois, il admirera sa force et son efficacité ». Pour les sergents-détectives, elle veut qu’ils « s’arrêtent de s’apitoyer sur leur sort » et qu’ils « fassent preuve d’un peu plus de résilience ».