Hier avec lieu la manifestation contre le racisme et la brutalité policière. Avec le décès de George Floyd, qui a été tué par un policier de Minneapolis, cet événement prouvait toujours sa pertinence.

Le propriétaire du Beach Club, Olivier Primeau, était de la manifestation ; il a d’ailleurs fait une vidéo qu’il a publiée sur sa page Facebook. Si plusieurs ont salué son engagement à vouloir mettre fin au racisme, plusieurs ont reproché à Primeau d’y être allé alors que la COVID-19 est à son apogée à Montréal.

Certains internautes lui ont reproché d’être quelqu’un d’irresponsable en ces temps de COVID-19, que ce comportement « allait faire revenir à la case départ » la population et que plusieurs manifestants ne respectaient pas le 2 mètres de distance.

  

Dans un message publié sur son compte Facebook, Primeau a répliqué aux internautes et a rappelé que le racisme « tuait beaucoup plus que la COVID va en tuer pour les 100 prochaines années ». Il a également insisté sur le fait que tout le monde a fait attention et que la grande majorité des gens portait un couvre-visage. « Choisissez donc vos batailles à la place de critiquer pour rien », a-t-il balancé à ses abonnés.

Je suis allé marcher aujourd’hui pour dénoncer et vaincre le racisme.Tous ensemble nous pouvons y arriver 🙌🏻🙌🏼🙌🏽🙌🏾🙌🏿

Posted by Olivier Primeau on Sunday, 31 May 2020