En mars 2020, la comédienne Magalie Lépine-Blondeau a révélé au public québécois qu’elle allait jouer dans la série Sans rendez-vous, écrite par Marie-André Labbée (Trop) et produite par Fabienne Larouche.

En raison de la COVID-19, les tournages avaient été repoussés jusqu’à aujourd’hui. Mais voilà que celle qui interprétera Sarah, une infirmière-sexologue qui vit une crise existentielle, a décidé de partager une photo de tournage, au plus grand bonheur de ses abonnés.

Sur la photo en question, celle qui campait le rôle de Nadine dans District 31, a écrit : «  Sarah et moi liées pour longtemps ». On peut également comprendre qu’il s’agissait de la première journée des tournages.

Crédit : story d’Instagram de Magalie Lépine-Blondeau

Voici une description de la série :

« Sarah (Magalie Lépine-Blondeau) est une infirmière-sexologue dans la jeune trentaine qui revient à la clinique de santé sexuelle après un congé de trois mois. En pleine crise existentielle et se sentant prisonnière d’une relation malheureuse, Sarah retrouve ses collègues aussi dysfonctionnels et attachants les uns que les autres.

Les employés de la clinique sont, en quelque sorte, des superhéros du sexe capables de résoudre les problèmes du commun des mortels à ce niveau ; mais ils sont aussi souvent des cordonniers mal chaussés, moins aptes à s’occuper de leurs propres enjeux et vies personnelles. Les patients de la clinique, parfois adorables, parfois lourds et parfois complètement bizarres, viennent nous rappeler qu’une ITSS ne fait pas de discrimination avant d’élire domicile. Riche ou pauvre, d’une culture ou d’une autre, beau ou laid, travailleuse du sexe ou célibataire involontaire, face à l’herpès, nous sommes tous égaux.

Sans rendez-vous est une comédie décapante qui ne s’excuse pas d’aborder des sujets en apparence tabous mais importants (diversité sexuelle et de genre, pratiques sexuelles inusitées, ITSS, contraception, dysfonctions sexuelles, travail du sexe, santé sexuelle du couple, etc.), et qui les traite avec sensibilité et humanité. Les personnages principaux, bien que extravagants et colorés, vivent tous des défis et des souffrances intrinsèques à notre société moderne. Ils s’unissent dans le travail et s’aident à traverser les petites et grandes épreuves »