Hier, le Facebook de 5e rang a dévoilé une nouvelle bande-annonce dans laquelle on voit Gladys à l’hôpital.

De ce qu’on comprend, c’est que cette dernière est toujours vivante après l’attaque vicieuse de Mayrand. Toutefois, elle reste quand même entre la vie et la mort.

« Jean-Michel est venu me voir pour que je blesse son chien! Pour avoir une raison d’aller à la clinique. En vérité, c’est une fille qui travaille-là», peut-on entendre. Juste avant, Jean-Michel dit : « Une petite coupure. Ben, il faut que ce soit quelque chose qui saigne quand même ». Cette nouvelle technicienne, qui est interprétée par sa vraie amoureuse, doit l’avoir vraiment tapé dans l’œil pour vouloir faire du mal à un chien.

Crédit : Radio-Canada

La vie amoureuse de Simon (Simon Pigeon) est toujours aussi chaotique et tumultueuse. Il tente par tous les moyens de conserver le cœur de Guylaine (Catherine Paquin-Béchard). Mais cet amour pourrait-il lui jouer de mauvais tours ?

Voici le résumé du 21 septembre :

L’heure est aux reproches entre Charles (François Papineau) et Marie-Luce (Maude Guérin). Paul (Luc Senay) ne supporte plus les états d’âme de Jean-Michel (Frédéric Millaire Zouvi). Corinne (Sonia Vachon) croit qu’un voyage au Sénégal leur ferait le plus grand bien. En plein interrogatoire, Mazari (Reda Guerinik) réussira-t-il à soutirer des informations pertinentes à Benoit Mayrand (Michel Perron) ? Marie-Paule (Eve Duranceau) est rassurée, l’arrestation du tueur en série prouve l’innocence de son amoureux Marc Trempe (Marc Béland). Un enregistrement compromettant, mais surtout incriminant circule à Valmont. Le crime organisé continue de faire des ravages dans la région, mais Fred (Maxim Gaudette) n’a pas dit son dernier mot.