Les studios Disney sont dans l’eau chaude depuis que le Sunday Times a dévoilé que la compagnie avait utilisé le « brownface » pour certains rôles dans le remake du film d’animation Aladdin.

En effet, Disney a été sévèrement critiqué pour avoir pris des acteurs blancs pour personnifier des dresseurs de chameaux dans Aladin plutôt que d’engager des comédiens de couleur.

Un des acteurs de la distribution, Kaushal Odedra, a révélé au quotidien britannique comment des acteurs blancs se faisaient maquiller.

« Lors d’une scène, deux gardes du palais arrivent, et l’un d’entre eux était un acteur blanc que je connaissais. Cette fois-ci sa peau était un peu bronzée pour donner l’impression d’être Arabe. Dans une tente, il y avait au moins dix comédiens, dont deux d’entre eux avaient subi un “browface” », a-t-il indiqué.

Devant la polémique, Disney a sorti de son mutisme et a expliqué n’avoir pas eu le choix de maquiller certains figurants dans un lettre envoyée aux médias. « Nous avons essayé de trouver la distribution la plus diversifiée. En revanche, ça été plus difficile, car il nous fallait un type d’acteur précis comme des cascadeurs ou des dresseurs d’animaux. Ce sont les seuls pour lesquels nous avons utilisé ce procédé ».

Le film est réalisé par Guy Ritchie, ancien mari de Madonna.