Le 14 septembre 2016, l’ADISQ a dévoilé les artistes et les artisans en nomination pour son édition 2016. Parmi eux, nous avons discuté avec des musiciens qui pourraient bien entendre leur nom sélectionné au Gala de l’ADISQ (30 octobre) ou lors du Premier Gala de l’ADISQ (27 octobre).

Voici les deux questions que j’ai posées:

Que ressentez-vous au fait d’être sélectionné à l’ADISQ 2016?

2Frères : « C’est bien au-delà de ce qu’on aurait pu espérer. On a toujours fait ça avec le moins d’attentes possibles. Toutefois, c’est sûr qu’on avait beaucoup d’espoir ».

Safia Nolin : « C’est fucking weird et très surprenant. En bout de ligne, je suis extrêmement contente. Révélation de l’année ? C’est vraiment nice quand j’étais jeune, je rêvais de la gagner. Interprète féminine ? What the fuck ? Je m’y attendais pas du tout ».

Philippe Brach : « Je me sens flatté. Pour être franc, ce que je trouve cool là-dedans est que j’ai le feeling que ma maison de disque et de communications fait du bon travail. Je suis content parce que je considère que c’est des *&?% de bonnes personnes ».

Karl (Les Cowboys Fringants) : « Ça fait toujours plaisir d’avoir des nominations par l’industrie. On ne fait pas nécessairement de la musique pour elle mais pour le public. Toutefois, quand les gens reconnaissent notre effort, on est content ».

Rémi Chassé : « C’est une belle surprise pour moi. Je n’avais pas d’attente en venant ici. Finalement, je me sens comme accueilli et le sentiment d’être à ma place. Bref, c’est une belle tape dans le dos ».

Kevin Bazinet : « C’est le fun d’aller chercher le cœur des gens. Mais, on veut aussi aller chercher le cœur de l’industrie et de sentir que je fais partie de la famille. Pour moi, c’est une belle preuve d’amour et j’en suis bien content ».

Ian Kelly : « J’apprécie beaucoup parce que c’est mon industrie qui vote. Mais pour être super franc, je fais de la musique. Il y a du monde qui écoute mon disque et qui vienne me voir en show. Je n’ai pas nécessairement besoin de ça, c’est un bonus pour moi ».

Milk & Bone : « D’être sélectionné pour le spectacle de l’année anglophone, c’est tellement fou. Avec des noms impressionnants tels que Cœur de Pirate, Ça sera difficile pour nous. Mais, on est très honorés ».

Les Hôtesses d’Hilaire  : « Ça nous apporte une réflexion d’où qu’on est parti et d’où qu’on est rendu. Je sais qu’on ne gagnera pas, mais c’est extrêmement flatteur d’être considéré parmi ces gens-là qu’on estime beaucoup ».

Quelle serait la catégorie la plus prestigieuse, selon vous, pour laquelle vous aimeriez remporter un Félix cette année ou ultérieurement ?

2Frères : « Celle qu’on aimerait le plus gagnée serait révélation de l’année. Parce que c’est la seule année qu’on est admissible. C’est sûr que de recevoir le Félix de meilleur vendeur, ça démontrerait encore une fois l’amour du public envers nous ».

Safia Nolin :  « Interprète ou spectacle de l’année… Mais, toutes les catégories sont nice ».

Philippe Brach : « Pochette de l’année. Pour une fois que le travail de mon graphiste de toujours et bon ami Pier-Philippe Rioux est reconnu. Je lui souhaite de remporter ce Félix ».

Marie-Annick  (Les Cowboys Fringants) : « Je suis bien contente d’être nominée pour la première fois avec mon album jeunesse en solo. Ça serait spectaculaire de le remporter. Pour les Cowboys, je dirais qu’en toute franchise que c’est vraiment le fun de remporter le spectacle de l’année ».

Rémi Chassé :  « Album rock, ça me va comme c’est mon créneau. Éventuellement, c’est sûr que de remporter la chanson de l’année, ça serait vraiment cool ».

Kevin Bazinet :  « Spectacle de l’année. C’est quelque chose de très personnel et de très précieux, car c’est un moment que je partage avec le public. Un moment que je suis complètement moi-même et que je suis mis à nu ».

Ian Kelly : « Un jour, j’aimerais être le réalisateur de l’année. C’est quelque chose que j’aime beaucoup faire et que je me dirige de plus en plus vers cette direction ».

Milk & Bone : « Album de l’année anglophone. Mais le spectacle de l’année n’est pas loin derrière. On a travaillé fort sur notre spectacle et on n’est pas mal fière de notre disque ».

Les Hôtesses d’Hilaire  : « Sans aucune hésitation, le spectacle de l’année ».

Certaines des nominations à l’ADISQ 2016 : 

Album folk de l’année

Artistes Variées – Sept Jour En Mai

Laurence Jalbert – Ma Route

Les Soeurs Boulay – 4488 de l’Amour

Safia Nolin – Limoilou

Richard Séguin – Les Horizons Nouveaux

Album pop de l’année

2Frères – Nous Autres

Philémon Cimon – Les Femmes Comme Des Montagnes

Laurence Nerbonne – XO

Karim Ouellet  – Trente

Yann Perreau – Le Fantastique des Astres

Album rock de l’année

Bodh’aktan – Bodh’aktan

Rémi Chassé – Debout Dans L’Ombre

Fred Fortin – Ultrama

Les Cowboys Fringants – Octobre

Les Trois Accords – Joie d’Être Gai

Auteur ou compositeur de l’année

Bernard Adamus

Philippe Brach

Koriass

Sarah Toussaint-Léveillé

Fred Fortin

Chanson de l’année

2Frères – Nous Autres

Marie-Pierre Arthur – Rien À Faire

Philippe Brach – Crystel

Coeur de Pirate – Oublie-Moi

Louis-Jean Cormier – Si Tu Reviens

Marc Dupré – Ton Départ

Pierre Flynn – Le Dernier Homme

Jean Leloup – Voyageur

Ariane Moffatt – Miami

Yann Perreau – J’Aime Les Oiseaux

Groupe ou duo de l’année

2Frères

Galaxie

Les Cowboys Fringants

Les soeurs Boulay

Les Trois Accords

Interprète féminine de l’année

Marie-Pierre Arthur

Laurence Jalbert

Marie-Mai

Safia Nolin

Ingrid St-Pierre

Interprète masculin de l’année

Louis-Jean Cormier

Marc Dupré

Pierre Lapointe

Jean Leloup

Fred Pellerin

Révélation de l’année

2Frères

Rémi Chassé

Safia Nolin

Charles Richard-Hamelin

Erik West-Millette

Spectacle de l’année – Auteur-compositeur-interprète

Louis-Jean Cormier – Les Grandes Artères

Pierre Flynn – Sur La Terre

Jean Leloup – Jean Leloup et son orchestre en concert à Paradis City

Jean Leloup – Le Fantôme de Paradis City

Marie-Mai – Marie-Mai en résidence

Spectacle de l’année  – Interprète

Artistes Variés – Piad a 100 ans. Vive la môme!

Marc Dupré – Là dans ma tête

Mario Pelchat – Un homme qui vous ressemble

Fred Pellerin – Plus tard qu’on pense

René Simard – Nouveau rêve