Hier, le chanteur Alex Nevsky était sur le plateau de Bonsoir, Bonsoir, émission animée par Jean-Philippe Wauthier. L’interprète de Polaroid est revenu sur les excuses qu’il a faites pendant la vague de dénonciations en juillet dernier.

L’artiste a déclaré à Wauthier que tout ça était arrivé sans qu’il s’y attende. Il a expliqué la raison pour laquelle il avait décidé de présenter ses excuses à son ancienne flamme, Stéphanie Boulay, moitié des sœurs Boulay.

« Tout ça, notre réactivité dans les médias sociaux, cette obligation de répondre vite et d’affirmer quelque chose et prendre position, c’est pour ça que j’ai écrit un texte comme ça sans réfléchir, sans aller demander à Stéphanie comment elle se sentait, sans aller faire mes devoirs avant », a-t-il indiqué. Le chanteur a avoué par la suite qu’il ne se sentait pas concerné par « les dynamiques de pouvoir homme-femme.

En janvier dernier, le jeune homme était revenu dans l’actualité, car il avait écrit une lettre publiée sur les médias sociaux dans laquelle il expliquait « avoir fait la paix » avec Stéphanie Boulay et qu’il s’était rendu compte d’être un homme toxique. La dernière année a été très révélatrice pour lui et a changé beaucoup de choses. « Je sens que je n’ai plus à jouer de game. Ça ne me tente plus. Quand tu es à la télé, quand tu es coach à La voix, il faut que tu te crées un personnage et là je suis vraiment fatigué de ça », a-t-il raconté.

L’auteur-compositeur-interprète a terminé l’entrevue en affirmant qu’il pouvait être l’inspiration de plusieurs personnes autour de lui en regardant comment il vivait sa vie.