Alexandre Barrette était de retour dans le fauteuil du Fou du roi, après un passage très mouvementé d’Anaïs Favron dans ce même siège. En effet, la jeune femme avait reçu 5 menaces de mort après l’entrevue de Maripier Morin.

En début d’émission, l’humoriste a voulu faire une mise au point concernant la haine qui a déferlé sur les médias sociaux. « Avec la semaine passée, les réseaux sociaux s’enflamment sur tout sujet. Il y a beaucoup de violence verbale. Et moi, ça me touche de près, ce phénomène-là. Et je sais que les slams sont très populaires. J’ai écrit un slam sur ce sujet-là. L’intimidation, c’est non. Voilà », a-t-il dit.

Le jeune homme a indiqué que son slam serait bientôt en ligne sur les réseaux sociaux et qu’il nous suggérait fortement de le partager. Juste avant, l’ancien animateur de Taxi payant a expliqué pour quelle raison il était de retour. « Quand Radio-Canada m’a appelé pour refaire le rôle du fou du roi, j’en ai conclu que vous aviez apprécié ma première présence. Ils m’ont dit : ”Pas tant, mais il n’y a juste plus personne qui veut le faire”. Je suis très heureux d’être là par dépit! », a-t-il lancé.