Depuis la semaine dernière, vous pouvez découvrir la deuxième saison de L’effet secondaire offerte sur la plateforme d’ICI TOU.TV EXTRA. Dans le premier épisode, on a reconnu la jeune actrice Alison Carrier qu’on a eu la chance de connaître dans Toute la vie. On a eu le plaisir de jaser avec elle de son apparition dans la série jeunesse (Fabiola) ainsi que sur la mort de son personnage dans la dramatique du mardi soir (Jolène) sur ICI TÉLÉ. 

« Fabiola et son amie sont amoureuses de la musique. Elles ont décidé de filmer un vidéo qu’elle chante à l’école, celui-ci est devenu viral et les deux filles sont super excitées. Elle est extravertie et elle aime ça se faire regarder (en portant, par exemple, un chapeau en paillette très coloré). Les deux demoiselles rencontrent une agente d’artiste qui leur dit qu’elle voudrait seulement travailler avec Fabiola. Comme c’est sa meilleure amie et qu’elles sont complices, elle se sent super mal par rapport à cette situation. Fabiola veut juste travailler avec son amie, mais elles sont séparés de leur groupe qu’elles avaient créé ensemble », s’est exclamée Alison Carrier à propos de l’épisode la mettant en vedette.

Étant donné que Fabiola est un personnage qui devait chanter dans la série, la production de L’effet secondaire est partie à la recherche d’une comédienne qui pouvait bien chanter. Alison correspondait parfaitement à ce rôle puisqu’elle aime vraiment la musique, qu’elle chante et qu’elle joue de la guitare. Ainsi, elle s’est dit que ça serait une bonne idée d’auditionner. Comme elle était en camping à ce moment, son premier défi était de réaliser son vidéo d’audition ; ce qu’elle a réussi avec brio en allant quasiment chanter dans la forêt.

Comme elle mélangeait acting et musique pour la première fois devant une caméra, on lui a demandé si elle était tout à fait à l’aise de le faire : « C’était vraiment une belle expérience. Ce n’était pas difficile, mais c’était différent. C’est une expérience que je referais, c’était le fun. La musique est plus une passion, ça n’a jamais été un but d’aller vers ça professionnellement. Si j’ai un contrat ou quelque chose que je peux chanter, je vais en profiter parce que j’adore ça. »

La mort de Jolène dans Toute la vie

Dans l’avant-dernier épisode de la première saison de Toute la vie, Jolène a été droguée avant d’être asphyxiée par Vincent (Sébastien René) qui s’est aussi enlevé la vie au même moment. Si elle avait à simuler la mort pour la première fois de sa jeune carrière d’actrice, elle a avoué qu’elle était surprise lorsqu’elle a pris connaissance du drame qui allait survenir à son personnage puisqu’elle l’a appris au courant des tournages : « Comme je ne l’ai pas su au départ, j’ai vécu le petit choc de l’apprendre. En fait, je l’ai vécu comme les spectateurs. Faire des scènes aussi dramatiques, je ne m’attendais vraiment pas à ça. Je m’en doutais que Jolène n’allait pas vers le positif, mais je ne savais pas à quel point. Traiter la mort et des sujets aussi lourds, on a peur que ça nous touche et que ça aille plus loin que le rôle. Finalement, j’ai été super entouré et ça bien été. »

Pour des gens qui aurait à vivre (directement ou indirectement) une situation similaire à celle du personnage à Jolène, elle leur dit : « C’est difficile parce qu’on ne peut jamais vraiment savoir quand une adolescente est là-dedans. On veut toujours les aider, mais on ne peut pas nécessairement le faire. C’est quelque chose de plus personnel qu’il faut que les adolescentes savent eux-mêmes et que les proches ainsi que la famille s’en rendent compte. J’aimerais dire aux adolescentes qu’elles sont belles, aimées et ne pas faire des niaiseries comme Jolène a fait, soit en étant plus proche des gens qui l’entourent et d’écouter les personnes qui l’aime vraiment. »

« Je pense que la mort de Jolène peut sensibiliser beaucoup de jeunes aussi. Pour toutes les jeunes filles qui vivent le même problème que Jolène, ça existe vraiment et il faut faire attention. L’hypersexualisation, il y en a vraiment beaucoup et c’est une tendance en ce moment. »

Si elle mentionne la scène de la mort comme étant sa scène la plus difficile à tourner et la plus percutante, elle avoue qu’elle devait embrasser un client dans une scène qui marquait aussi une première dans son cas : « C’était la première fois que j’embrassais vraiment quelqu’un devant une caméra lors d’un tournage. C’est vrai que ça me stressait, même si ça bien été. »

Rappel : En attendant la diffusion prévue de L’effet secondaire à l’automne 2020 sur ICI TÉLÉ, rendez-vous sur la plateforme ICI TOU.TV EXTRA pour découvrir en primeur tous les épisodes de la deuxième saison, à voir en rafale. Si vous avez manqué la première saison, elle est maintenant disponible gratuitement sur ICI TOU.TV. Et si vous avez manqué la première saison de Toute la vie, elle est aussi disponible sur ICI TOU.TV EXTRA.

Crédit photo : courtoisie