Après le succès de son extrait Case départ sur les ondes radiophoniques québécoises, Andee présente, aujourd’hui, le vidéoclip de la pièce The Sea. Si vous vous demandez pourquoi ses cheveux semblent si mouillés sur la photo de couverture de l’article, vous comprendrez que cela faisait partie du concept ainsi que de l’application d’un produit « imbattable » dans son cuir chevelu.

The Sea parle d’accepter de laisser partir l’être aimé. C’est comme accueillir le changement. Même si vous pensez, de prime abord, avoir rencontré la bonne personne, vous réalisez, à un moment donné, que vous avez emprunté deux chemins différents. C’est aussi de laisser aller quelqu’un qu’on s’estime être chanceux de l’avoir eu dans notre vie.

Andee a composé cette chanson en janvier. Elle l’a ensuite enregistrée, avec son mari à la réalisation, dans son sous-sol. « Ça a donné une ballade très intime et très proche de moi. Elle a une qualité très personnelle et émotionnelle. Je me sens choyée d’avoir collaboré avec lui », affirme-t-elle.

L’auteure-compositrice-interprète a profité de son séjour au Québec, en mars dernier, pour tourner le vidéoclip de cette pièce anglophone. « On a filmé un plan-séquence. Mes cheveux sont mouillés comme si je sortais de la douche. Le focus est complètement sur mon émotion et à ma performance. Je suis assise sur une chaise et je chante. Il y a des effets qui se passent avec ça avec une touche abstraite que je vous invite à découvrir. »

Un deuxième album complet

The Sea est la dernière pièce qu’elle a enregistrée pour son nouvel album paru le 26 mars. C’est un disque important à ses yeux puisque l’auteure-compositrice-interprète s’est livrée et a mis sur papier les émotions, les apprentissages et les peines qu’elle a vécu lors de son processus d’écriture. « Le titre One, Plus One, Equals Us représente une équation non logique. En amour, par exemple, ce n’est pas la logique qui compte, ce sont les émotions. La recherche du nous dans une relation et dans notre vie en général est la base du projet. C’est aussi d’apprendre à aimer d’une façon plus vraie », affirme celle qui travaille sur ce disque depuis 2017.

Elle souhaitait présenter de quelque chose de différent de son premier opus (Black and White Heart, 2015), mais en adorant tout autant ses nouvelles compositions. « Ça m’a pris beaucoup de recherches pour y parvenir. On est allé davantage vers des sonorités plus pop-électro comparativement au pop-rock assez présent sur mon premier album. J’ai travaillé avec des beatmaker, c’était nouveau pour moi. C’était quelque chose que je m’étais fait suggérer. J’ai vraiment expérimenté beaucoup. Chaque chanson a une histoire et un processus différent, c’est ce qui est plaisant avec cet album. »

Reconquérir le Québec une ville à la fois

Récemment, Andrée-Anne Leclerc a annoncé qu’elle reviendra au Québec. Elle déménagera dans son patelin de la Rive-Sud de Québec après avoir passé les dernières années de sa vie en Ontario. Elle effectue un retour aux sources en déménageant au Québec selon elle. Elle rêve de vivre une grande tournée qui lui permettra de faire le tour du Québec, mais tout dépendra de Mme COVID. « Je ne suis jamais parti en tournée des salles du Québec. »

« J’ai vécu des choses excitantes pendant que j’habitais en Ontario qu’on a entendu moins parler au Québec. J’ai participé à plusieurs projets qui m’ont fait tripper. Il n’est jamais trop tard pour partir à la rencontre du public québécois. On peut se réinventer non seulement par notre musique, mais par les choix entrepris dans notre carrière. », souligne-t-elle.  

De retour sur le plateau de Star Ac’

« Quand je suis rentrée au Studio Mel’s, j’ai comme eu une bouffée d’émotion. C’était magnifique. C’était de la belle nostalgie. Après la performance, j’avais du mal à retenir mes larmes parce que c’était magique. C’était vraiment une agréable invitation », dit-elle à propos de son grand retour sur les planches de l’impressionnant plateau de télévision qu’elle a effectué le 14 mars dernier.

Son apparition à l’émission de variétés Star Académie a donné un nouveau souffle à sa carrière. « Certaines personnes se sont souvenues que Andrée-Anne Leclerc est devenue Andee et qu’elle chante encore. Il en a qui ne suivait pas nécessairement ce que je faisais du côté anglophone », clame-t-elle. Depuis qu’elle est venue faire une petite quarantaine professionnelle au Québec, son extrait Case départ a littéralement explosé sur les deux palmarès des radios francophones du Québec. 

Rappel : Elle a fait partie de la dernière cuvée de Star Académie avant que l’émission soit retirée de la programmation. Celle qui s’était rendue en demi-finale a, donc, ressenti beaucoup de compassion pour les nouveaux candidats. Une bonne partie de la gang de 2012 a même écouté la première variété de Star Académie 2021 ensemble sur Zoom, nous dit-elle.

Si elle pouvait changer une seule chose de son parcours dans la célèbre télé-réalité, elle mentionne que ça serait sa façon de voir la compétition. « J’aurais aimé être plus douce avec moi-même. C’est sûr qu’il y a de bons côtés d’être exigeant envers soi-même. J’avais du mal à accepter les mises en danger. Je ne l’avais pas bien prise lorsque j’ai été confrontée à une élimination. Cette situation m’a créé beaucoup d’anxiété. J’aurais préféré voir ce défi comme une occasion de chanter et une opportunité d’apprendre davantage. »

* Souvenir *

Que sont devenus les candidats de Star Académie?