La pétillante comédienne Anne Dorval était sur le plateau de Guy A. Lepage à Tout le monde en parle. Celle qui joue dans le film français Jalouse est revenue sur le Bye Bye 2014 où elle s’est faite imiter par Hélène Bourgeois Leclerc.

Celle qui interprétait Lola dans Chambres en ville a avoué avoir eu de la difficulté de se voir imiter par Hélène Bourgeois Leclerc. « Quand Hélène Bourgeois-Leclerc m’a imitée, je paranoïais tellement. Je me disais : “Je suis donc bien niaiseuse, je suis donc bien pas intelligente.” Je ne voulais plus sortir de chez moi. Je me disais que le Québec en entier s’était moqué de moi, c’était la preuve que j’avais deux de quotient. Ce n’est pas possible. Je ne suis pas intelligente, je n’ai pas de talent. Je vais rester chez nous. »

Elle s’est rappelé avoir vu Hélène Bourgeois Leclerc peu de temps après et lui avoir demandé si elle la détestait. « Elle m’avait répondu : “Ben voyons, es-tu tombé sur la tête ?” Je me suis rendu compte après, en faisant le Bye Bye, que quand on se fait imiter c’est une affaire et quand on imite c’est une autre affaire. C’est deux mondes qui ne peuvent pas se croiser », a-t-elle confié à l’animateur.

Elle a également expliqué qu’elle n’aimait pas l’avocate Anne-France Goldwater. « Je ne la haïs pas, je ne la connais pas du tout, je ne l’ai jamais rencontrée, a-t-elle précisé. Mais j’avais du plaisir à l’imiter parce que c’est un terreau fertile très inspirant ».

Voyez l’extrait en question du Bye Bye 2014 :





© ICI Radio-Canada Télé