Chaque fête nationale apporte son lot de simili-controverse. Quand ce n’est pas Mariana Mazza qui embrasse Éric Lapointe, c’est autre chose. Ce coup-ci, la controverse touche l’absence du drapeau québécois et le changement de certains mots dans certaines chansons présentées durant le spectacle.

Thérèse Parisien du 98,5 FM s’est insurgée qu’on ait osé changer le mot « Tabarnak » dans Rideau de Plume Latraverse. En effet, plusieurs personnes ont trouvé surprenant d’entendre de la bouche de Pierre Lapointe la phrase « Pis ceux qui sont pas contents » plutôt que « Pis ceux qui sont en tabarnak ». « Tu l’assumes ou tu la chantes pas », a-t-elle écrit sur Twitter.

La chanteuse Ariane Moffatt, qui coanimait avec Pierre Lapointe, a donné une explication : « Si je peux me permettre, c’est un accrochage de passage, Pierre a dit tabarnak toutes les autres fois ! Pas son genre la censure ».

Rappelons que le spectacle était préenregistré et diffusé en direct…