C’est aujourd’hui qu’on allait savoir ce qui adviendrait du cas d’Éric Lapointe. Ce dernier était en cours pour des accusations d’agressions envers une femme. Voilà que le Journal de Montréal révèle que le principal intéressé a obtenu l’absolution.

« La suggestion des parties apparaît raisonnable, (l’absolution) est dans l’intérêt véritable du défendeur et non contraire à l’intérêt public », a mentionné le juge de la cour municipale de Montréal, Steeve Larivière.

Comme le rappelle le quotidien montréalais, le chanteur revenait d’une fête d’anniversaire et aurait eu des « échanges tendus » avec celle qui l’a poursuivi en cour.

Rappelons que l’avocat de Lapointe a indiqué que son client avait respecté une probation d’un an, s’était excusé à la victime et avait remis 3000 dollars à un organisme.

Sources : Journal de Montréal, Showbizz.net