L’épouse de François Massicotte, Bianca Longpré, a vécu des vacances pénibles lors d’un périple à Punta Cana, en République dominicaine.

La conférencière a expliqué, hier, sur les réseaux sociaux que ses vacances paisibles ont tourné rapidement au cauchemar. De ce qu’on comprend, sa mère aurait pu y passer et elle a dû être transportée aux soins intensifs de l’Hospiten Bavaro.

« Jamais je n’aurai assez de remerciements pour le médecin Nunez du @clubmedpuntacana sans qui m’a mère ne serait plus là et l’équipe des soins intensifs de l’Hospiten Bavaro qui l’ont stabilisé. Elle est maintenant hors de danger. Le Club Med en entier est d’une aide formidable pour moi en ces moments difficiles. Je peux vous dire que c’est vraiment un village. 💕 », a-t-elle écrit en légende.

View this post on Instagram

U.C.I. Intensif Care. Hier j’ai faillit perdre ma mère. Mes vacances se sont transformées en cauchemar durant la nuit passée. Jamais je n’aurai assez de remerciements pour le médecin Nunez du @clubmedpuntacana sans qui m’a mère ne serait plus là et l’équipe des Soins intensifs de l’Hospiten Bavaro qui l’ont stabilisé. Elle est maintenant hors de danger. Le Club Med en entier est d’une aide formidable pour moi en ces moments difficiles. Je peux vous dire que c’est vraiment un village. 💕 Plusieurs québécois sont sur place et je préférais écrire moi-même ce que j’ai vécu plutôt que d’autres le fassent. Sachez que la vie ne tient qu’à un fil. Jamais je n’aurais pu prédire notre fin de vacances. Ne m’écrivez pas en privé je suis présentement au chevet de ma mère. Et elle va mieux. Nous souhaitons rentrer au Québec rapidement. Serrez fort ceux que vous aimez. ❤️

A post shared by Bi (@mereordinaireparbiancalongpre) on

L’animatrice a mentionné qu’elle était présentement au chevet de sa mère et que cette dernière reprenait du mieux. « Nous souhaitons rentrer au Québec rapidement. Serrez fort ceux que vous aimez️ », a-t-elle ajouté.

Impossible de savoir ce que sa mère a fait ou a eu pour que sa vie soit si en danger. Dans une de ses stories, Longpré a précisé que les soins donnés en République dominicaine n’étaient pas très bons, qu’aucun suivi sérieux n’avait été fait et que les assurances n’étaient pas certaines de payer.

CRÉDIT : INSTAGRAM/BIANCA LONGPRÉ
CRÉDIT : INSTAGRAM/BIANCA LONGPRÉ
CRÉDIT : INSTAGRAM/BIANCA LONGPRÉ

Bref, une histoire qu’elle souhaite probablement oublier rapidement.

Source : HuffPost Québec
Crédit photo : Karine Dufour / Tout le monde en parle