Le chanteur Kevin Richardson, un des membres de la formation floridienne Backstreet Boys, a laissé sous-entendre que son collègue Brian Littrell était devenu un complotiste.

C’est ce que plusieurs fans du groupe ont pu comprendre quand Richardson a partagé sur les réseaux sociaux un article qui s’intitulait : « J’ai perdu un meilleur ami à QAnon ». En légende, l’artiste a indiqué : « Lecture intéressante ».

En effet, les fans du boys band étaient déjà au courant que Brian Littrell a créé un compte sur l’application Parler, une espèce de Twitter s’adressant aux personnes de droite et fréquenté surtout par les supporteurs de Donald Trump.

Ce n’est pas la première fois que Littrell dévoile être un partisan de Trump. Il parait que le chanteur avait demandé à ses collègues de donner un spectacle lors de l’investiture de Trump en 2017, mais ces derniers ont refusé sa proposition.

Source : Petit Petit Gamin