La chanteuse Mariah Carey a lancé son autobiographie mardi dernier dans laquelle elle raconte un événement spécial auquel participait entre autres Céline Dion. En fait, il s’agit du spectacle Divas Live diffusé en avril 1998 sur les ondes VHI.

On se rappelle que les stars de la chanson Shania Twain, Aretha Franklin et Gloria Estefan ainsi que Carole King faisaient partie également de ce concert télévisé. Les artistes avaient chanté (You Make Me Feel Like A) Natural Woman.

Dans son autobiographie, l’interprète de Fantasy a indiqué, sans la mentionner, que la diva de Charlemagne n’avait pas été très respectueuse envers la reine du soul, précisément lors des reprises de (You Make Me Feel Like A) Natural Woman et Testimony. On peut y lire : « Chacune d’entre nous connaissait sa partie, mais nous savions toutes que c’était la chanson d’Aretha. En fait, presque toutes, écrit Mariah Carey. Écoutez, si Aretha décide d’improviser pendant une partie, c’est son droit à titre de reine, mais ce n’est pas — je répète, ce n’est pas — pour vous mettre au défi. L’une des divas n’a pas compris l’étiquette et s’est mise à légèrement provoquer la reine pendant la chanson. C’était correct. Mais je n’aurais jamais fait quelque chose comme ça ».

Lors de l’interprétation de Testimony, la chanteuse américaine a reproché à l’artiste québécoise d’avoir « blasphémé ». De ce qu’on comprend, Céline Dion aurait voulu pousser la note elle aussi comme si elle était en compétition avec Aretha Franklin. Pour Mariah Carey, Céline Dion a tout simplement essayé de voler la vedette, ce qui est inconcevable ! « Le tout, en chantant à propos de Jésus. C’était peut-être à cause du fossé culturel entre les deux, mais ça m’est apparu comme un moment de pure folie, et je n’avais pas envie d’en faire partie », a-t-elle ajouté.

Source : Journal de Montréal