Dès le 23 juin, la formation « pop-rock-à-tendance-folklorique » Mes Aïeux prendra la route du Québec pour une tournée de 8 spectacles. Voici une entrevue réalisée avec le chanteur Stéphane Archambault lors de la répétition médiatique du mardi 18 juin.

Pourrais-tu me parler de votre grand retour ?

En fait, c’est un grand retour qui a commencé au Jour de l’An 2018. On a été appelé pour faire le show dans le Vieux-Port pour le 375e anniversaire de Montréal. Ça faisait un bout de temps qu’on était plus actif. En même temps quand on s’était quitté, on ne se n’était pas dit que c’était fini, mais plutôt qu’on allait prendre une pause, soit qu’on fait nos affaires chacun de notre bord et on verra quand le goût va nous reprendre.

Quand cette offre-là est arrivée, c’était quand même tentant. Un spectacle lors du Jour de l’An, c’est gros. On s’est vu et la première affaire qu’on a constatée, c’est qu’on avait encore le goût de le faire et que le fun repognait. On a fait notre show et il faisait -42 avec le facteur vent, c’était incroyable. Après ce show-là, on s’est dit que ça serait cool d’en refaire quelques-uns. Tout le monde a dit oui que ça lui tentait. On s’est essayé pour l’été 2018, mais tous les festivals étaient bookés. On s’est dit qu’on se reprendrait pour cet été.

Cet été, on n’en a pas pris tant que ça parce qu’encore une fois, quand tu arrêtes si longtemps que ça, forcément tout le monde doit se trouver un vrai travail. Avec les jobs de tout le monde, cela a comme été un petit casse-tête de faire quelque chose qui se tenait. On fait ça le temps de se revoir, de se remettre ensemble et de refaire nos vieilles tounes en les remodelant. Au bout de ça, on verra où ça va nous mener. Nous autres, on n’a jamais voulu voir trop loin. Peut-être qu’au bout de ça, on aura peut-être le goût de faire un nouvel album. On se fait plaisir à nous. On le sait par la bande qu’on fait plaisir à du monde. Quand ça fait 5 ans que tu ne joues pas, il y a beaucoup de monde qui demande « Quand est-ce que vous revenez ? On a hâte de vous voir ! »

Comme vous n’avez pas produit tant d’albums, vous avez quand même laissé vos fans sur leur appétit …

Tant mieux, s’ils ont cette impression. Tu es mieux de ne pas en faire assez afin de susciter cette envie-là que d’en donner trop et que le monde se tanne.

Si on parle de la sélection des spectacles …

On a essayé de choisir, en autant que notre horaire nous le permettait, des événements qu’on aime. Le Festival d’été, on aime ça. Le Festival de la chanson de Tadoussac est un moins gros festival, mais c’est vraiment plaisant d’être là-bas. L’International de Montgolfières, on l’a fait une couple de fois et c’est un événement qu’on aime. En plus, ils nous ont jumelé à Vincent Vallières, c’est un bon ami à nous autres. On s’est donné des cadeaux !

Quand on parle de musique représentative de la Fête nationale, on fait beaucoup référence à votre groupe. Quels sont vos sentiments d’effectuer votre première dans ce contexte ?

Rendu là, la nervosité fait place à la fébrilité. Remonter sur scène après un bout de temps, tu te demandes si on va se retrouver et si on va avoir du fun. Notre show est structuré, on a hâte de voir le public et de voir comment il va nous recevoir.

À quoi s’attendre de votre spectacle ?

Pour nous autres, c’est un regard sur ce qu’on a construit. Les gens qui nous suivent depuis longtemps, ils vont reconnaître plusieurs chansons parce que c’est une espèce de best of. On a mis là-dedans les chansons qu’on avait le plus de goût de jouer et celles qu’on croyait être les plus pertinentes. Donc, j’espère que les gens auront l’impression de retrouver un vieil ami.

Dates de tournée de La Revoyure

23 juin : Gatineau | L’Outaouais en Fête

24 juin : Longueuil | Fête nationale du Québec

30 juin : Tadoussac | Festival de la chanson de Tadoussac

14 juillet : Québec | Festival d’été de Québec

27 juillet : Saint-Jérôme | Place des Festivités

9 août : Shawinigan | Un été signé Shawinigan

16 août : Saint-Jean-sur-Richelieu | International de Montgolfières

24 août : La Baie | Festival Les Grandes Veillées