Hier, se terminait la série Virage qui était présentée sur les ondes de Novoo ! L’histoire, en gros, était celle d’une championne de patinage olympique.




Les huit semaines ont permis de suivre le parcours de Frédérique jouée ici par Charlotte Aubin. Inspirée de l’athlète Marianne St-Gelais, la série n’était pas un calque de sa vie. Son ex-copain, Charles Hamelin, a dû d’ailleurs faire une mise au point pour clarifier ce qui est vrai de ce qui est faux !

Sans nier le talent des autres comédiens, c’est toutefois la performance de Sylvain Marcel qui nous a beaucoup toucher, surtout le dernier épisode. L’acteur a été crédible et authentique dans son rôle de père qui demandera de mettre un terme à ses traitements chimiothérapiques et souhaitera l’aide médicale à mourir.

Ce moment a été extrêmement touchant et bouleversant, mais en même temps difficile à voir. On avait des émotions parfois opposées, comme pour les personnages. On comprenait la situation, mais on ne pouvait accepter le sort. On comprenait aisément sa fille d’avoir beaucoup de difficulté avec le choix de son père. Personne ne veut laisser partir un être cher.

Bravo aux auteures qui ont accouché d’une série très bien ficelée et qui nous en a fait voir de toutes les couleurs.