Pour commencer la soirée, il y a eu un numéro d’ouverture 100 % francophone pour honorer quelques auteurs-compositeurs-interprètes d’ici.  

Tout en respectant les consignes de distanciation, les participants ont rejoint Fanny Bloom, Daniel Boucher, Vincent Vallières, Luc De Larochellière et France d’amour pour reprendre leurs succès respectifs.  

L’équipe de cœur de pirate a ouvert le bal. Le jeune Tom-Eliot Girard a repris la chanson J’arrive ! de Ben Mazué. Ce dernier voulait montrer sa détermination au Québec qu’il était prêt pour la suite. De son côté, Marie-Luce a surpris sa coach avec Y a les mots de Francine Raymond. Clément Jacques a été le deuxième homme cette année à reprendre une chanson de Céline Dion, avec une version bien à lui de On ne change pas. Son audace aura été payante, puisque c’est lui l’a remporté avec 86 points.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

Pour l’équipe de Garou, Gabriel Forest nous a montré un côté de lui sensible. Tout en émotion et en intensité, il a su mettre sa voix éraillée en valeur avec Hold Me While You Wait, de Lewis Calpaldi. Karolane Brisson a décidé d’y aller avec du Édith Piaf, avec sa chanson La foule. Elle s’est bien défendue, théâtrale jusqu’au bout des cheveux, mais cela n’aura pas été suffisant pour poursuivre l’aventure. Sans grande surprise, la favorite pour gagner La Voix cette année, Suzie Villeneuve l’a remportée avec le plus grand pointage de la soirée avec 92 points. Elle a été tout simplement parfaite dans sa réinterprétation d’À ma manière, de la grande Ginette Reno.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

Pour l’équipe de Pierre Lapointe, William Fontaine-Jalbert, seul au piano, y est allé d’une chanson de Radiohead, soit Karma police. Tout en puissance et fragilité, son problème de micro qui descendait tout seul à cause des vibrations a presque passé inaperçu. Malheureusement, un favori de cette année, Alex Burger a terminé l’aventure hier, avec Doris. De façon authentique, en s’accompagnant à la guitare, il semblait très à l’aise. Il a pris le temps de mettre un petit mot « Justice pour Joyce », en soutient à la communauté autochtone. Avec 83 points, c’est Flora Stein qui est passée en demi-finale. Elle a repris de façon joyeuse, naturelle et pleine d’espoir L’antidote, de Elha. L’absence de public ne semblait pas l’atteindre, elle a su prendre toute la place sur scène et s’amuser.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

Finalement, pour terminer la soirée, l’équipe de Marc a été difficile à départager. Francis Degrandpré a opté pour Amazed de Lonestar. Avec son talent brut et son cri de cœur à la fin, difficile de croire que c’était sa première prestation sur scène.  La plus jeune cette année, Katrine Sansregret a eu tout un défi en reprenant S’il suffisait qu’on s’aime. Avec sa belle fragilité, et sa puissance impressionnante, on a découvert un immense talent d’interprète. Son coach a beaucoup aimé voir une jeune femme porter le message aussi poignant de cette chanson. C’est toutefois Michaela qui se rendra en demi-finale avec ses 83 points. Digne d’une grande star, elle était en plein contrôle et pleine d’assurance sur You and I de Lady Gaga. À l’écran, l’absence de public ne paraissait pas. On pouvait voir de brefs instants les familles des candidats en vidéoconférence.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

La demi-finale 100 % francophone aura lieu dimanche prochain afin de sélectionner un seul gagnant par équipe.