C’est ce que celui qui joue le père de Fanny dans Fugueuse a indiqué dans une entrevue accordée au Journal de Montréal relativement aux peines imposées aux proxénètes.

« Ces gens-là ne sont pas des débiles. Ce sont des gens qui font des affaires, qui prennent du monde et qui les traitent comme de la marchandise. C’est pensé, réfléchi et froid. Ce n’est pas un coup de sang ou une déviance », a-t-il révélé au JdeM.

D’après lui, il faut donner des munitions aux policiers et au système judiciaire pour que les proxénètes se calment. « Si on continue à avoir des sentences bonbons, ça ne changera pas ».

Bien que son personnage ait peut-être une envie irrésistible de sacrer une claque à Damien, le comédien croit que ce n’est pas la meilleure façon. Il rappelle que ces personnes font partie du crime organisé. « Ce ne sont pas des enfants de chœur. Tu ferais un coup contre eux autres et tu risquerais de te retrouver en dedans et que l’autre soit encore dehors », a-t-il indiqué au quotidien.

L’avant-dernier épisode était présenté hier sur les ondes de TVA. Dans l’épisode, Fanny était toujours amoureuse de son « pimp », mais elle semblait se rendre compte qu’il lui mentait, surtout avec le passage de sa mère où Fanny apprend que celle-ci n’a pas mis les pieds dans un hôpital depuis longtemps.

Le dernier épisode sera la semaine prochaine ! On se demande si Fanny va finir par sortir des griffes de « son » Damien.

Voici un extrait :

Photo : Marlène Gélineau Payette