Le propriétaire du Beach Club, Olivier Primeau, fait jaser en ce moment. Ce dernier s’est fait critiquer entre autres pour avoir ouvert un restaurant qui porte un nom anglais.

Mais la controverse ne s’arrête pas là ! Le jeune homme a déclaré au Journal de Montréal que c’était « l’excuse tellement facile des défenseurs de la langue française : “Changez le nom de vos restaurants” ». 

Malgré tout, l’homme d’affaires a expliqué « qu’il était à 100% pour la préservation du français au Québec ». Toutefois, cela n’a pas l’air d’avoir convaincu ses opposants. Il s’est également défendu dans une entrevue avec Paul Arcand sur les ondes du 98,5 FM.

Crédit photo : capture d’écran 98,5 FM (Source : Petit Petit Gamin)

Le chanteur de Loco Locass, Biz, lui a même passé un petit message. Sur les réseaux sociaux, le rappeur dont la langue française est son cheval de bataille depuis plusieurs années a commenté la situation.

Il a écrit : « À tous ceux qui croient nécessaire de baptiser leur compagnie en anglais pour réussir à l’international, je rappelle qu’IKEA vend des meubles au nom imprononçable dans plusieurs pays ». L’ancien coach de XOXO lui a répliqué que c’était beaucoup plus facile en anglais avec le genre de commerce qu’il a.

Biz a répondu qu’on « pouvait s’appeler Steeve et très bien parler français ». Il a donné en exemple un certain Dany à l’Académie française. Même avec tout ce débat, il serait surprenant qu’Olivier Primeau cède aux pressions et change le nom de son restaurant pour un nom en français.

(Source : Petit Petit Gamin)