Date de l’audition : 27 septembre à Montréal

Style musical : Pop

Chanson interprétée : Sa propre composition

Même si elle n’a pas nécessairement chanté comme elle le voulait parce qu’elle était stressée, Roxanne Godmer était quand même satisfaite de son audition, disait-elle quelques minutes après le grand moment. En plus de jouer une de ses compositions, elle a engagé la discussion avec les juges pour présenter sa personnalité. « Ça m’a rendue émotive, je me suis mise à pleurer. Ça m’a vraiment touché ce que je leur racontais. »

« Je leur ai parlé du fait que ça fait plusieurs fois que je passais les auditions et que ça ne fonctionnait jamais », souligne-t-elle. Grande amie de Rafaëlle Roy, elle admet avoir trouvé difficile que sa complice musicale, avec qui elle faisait des vidéos depuis 2016, brillât à l’écran lors de la septième saison de La Voix. De son côté, Roxanne restait toujours dans l’ombre en espérant que les projecteurs s’allument sur elle, un jour.

« D’ailleurs, j’en ai perdu la voix pendant plusieurs mois. Je ne pouvais plus chanter. Je viens tout juste de recommencer. Au niveau énergétique, cette expérience m’a créé des fissures. Mon corps m’a bloqué à l’accès de mon talent», dit-elle en ajoutant que celle qui a ravi le Québec en 2019 l’a aidé à préparer son audition en plus de l’encourager. « Elle me coache, elle me pousse et elle me fait du bien. »

Rafaëlle est une artiste incroyable, elle se démarque dans tous les aspects, affirme-t-elle. Roxanne reconnaît la similitude de leurs passions, leurs forces et leurs persévérances. « C’est ce qui explique notre relation amicale. On a envie toutes les deux de faire passer notre message. Pour ceux qui connaissent Rafaëlle, elle possède une voix très puissante quoiqu’elle se distingue en douceur aussi. Son créneau, c’est plus la puissance. De mon côté, c’est plus la douceur. Ensemble, on est le Yin et le yang. »

La vraie Roxanne…

« Star Académie veut créer des artistes à part entière. Ils souhaitent des créations et des chansons originales. C’est ce que j’ai joué aujourd’hui. C’est difficile de m’exposer sous cet angle puisque ça fait des années que j’essaie de rentrer dans un moule. Je devais me permettre de projeter ma personnalité. Sur mes réseaux sociaux et dans mes contrats, je présentais des reprises de succès populaires. Ce n’était pas Roxanne qui chantait, c’est Roxanne qui chantait une pièce des autres», s’est-elle exprimée pour appuyer le fait qu’elle a livré un de ses textes lors de son audition.

Sa nouvelle composition, en français, raconte une peine d’amour d’une fille qui voulait vraiment plaire à une personne. Celle-ci, au fond, n’avait pas d’intérêt pour elle, clame-t-elle. En parallèle, la jeune femme désirait laisser tomber cette idée de plaire lors de son audition. « J’aurais pu proposer une chanson difficile à interpréter, mais j’ai plutôt choisi une pièce facile. C’est correct parce que c’est moi. J’ai, donc, décidé de présenter ma composition tout en douceur et en retenue avec beaucoup en voix de tête. »

Ce n’était pas une première expérience aux auditions de Star Académie pour Roxanne étant donné qu’elle avait tenté sa chance en 2012. Âgée maintenant de 28 ans, c’est sa dernière occasion de se retrouver sur les bancs d’école de l’Académie. Elle désire être sélectionnée parmi les 100 candidats qui prendront part à un stage créatif intensif.

« Je dois recouvrer ma voix. J’ai tellement chanté de pièces qui ne me représentaient pas que c’est mon moment pour me diriger vers un nouvel horizon. Si je participe à Star Académie, ça sera mon défi. C’est ce que je souhaite le plus au monde. », s’exprime-t-elle.

Besoin d’encadrement…

En tentant sa chance à Star Académie, Roxanne espère recevoir l’aide nécessaire pour propulser sa carrière solo. « J’ai tout le temps tout fait tout seul. Je veux composer d’autres chansons. Je donnerais à 115 % afin d’en écrire », admet la chanteuse qui travaille au niveau des soins énergétiques.

Une des premières pièces qu’elle a interprétée dans sa vie, c’était Point de mire. Alors, la nomination d’Ariane Moffatt (création musicale) dans le corps professoral l’interpelle. « Ce que j’aime de cette femme, c’est qu’elle est reconnue pour être créatrice, mais elle n’est pas trop flamboyante. Je me reconnais là-dedans. Tu peux garder une formule simple et être considéré comme quelqu’un de créatif. C’est un bel équilibre! », conclut-elle.

Entrevue publiée précédemment

Justine Blanchet

Entrevues avec d’autres candidates (à venir)

Alexandra Gélinas, Audrey-Anne Séguin, Erika Denis et Marie Boismenu-Gagnon.

Date des prochaines auditions

  • Québec (9, 10 et 11 octobre)
  • Saguenay (17 octobre)
  • Sherbrooke (24 octobre)
  • Gatineau (31 octobre)
  • Montréal (5,6 et 7 novembre)