ARP.Média tient à souligner l’initiative du Festival Juste pour rire qui a décidé de maintenir sa programmation, et cela malgré la COVID-19.

Grâce à Internet, les festivaliers ont pu profiter de leurs humoristes préférés dans le confort de leur salon ! La pandémie a affecté énormément le milieu culturel depuis des mois, nous souhaitons saluer la générosité du Festival Juste pour rire qui a su maintenir les emplois des artistes engagés.

Le 7 octobre dernier, Le show HAHAHA animé par Didier Lambert a présenté quelques-uns des artistes suivants : Alexandre Bisaillon, Pierre-Bruno Rivard, Alexandre Forest, Charles Beauchesne, Sinem Kara et Jérémie Larouche. Âgé de 42 ans, Didier Lambert a su offrir une animation solide et mettre en lumière ses invités.

Crédit photo : Myriam Frenette

Le 8 octobre dernier, c’était le tour de Marc-Antoine Montpetit, travailleur acharné dans le milieu depuis plusieurs années, il a monté les échelons doucement, mais sûrement afin d’arriver où il était cette semaine : sur scène lors du Festival Juste pour rire… en version 2.0. En effet, c’est grâce à la technologie et à la plateforme Yoop qu’il a pu amener son talk-show Pas d’temps à perdre, qui est diffusé sur le web, sur la scène du festival.

Crédit photo : Myriam Frenette

Lors de la soirée, Montpetit a reçu le comédien et auteur François Létourneau et l’humoriste Pierre Hébert. Les deux invités se sont livrés avec humour sur leur vie et leur carrière respective, répondant à de loufoques questions provenant de la boîte de céréales de l’animateur. Il n’y a pas d’erreur, « ils n’avaient pas de temps à perdre ! »