Lundi, les fans de District 31 ont pu faire connaissance avec un nouveau personnage, soit Pascale Lanier, une escorte de luxe jouée par Caroline Néron.

La venue de l’actrice dans la série de Luc Dionne semble avoir dérangé certains internautes qui ont critiqué sans but le physique de la comédienne ainsi que son passé d’entrepreneure. Les commentaires ont été si désobligeants que l’équipe de la page Facebook de District 31 a dû servir un avertissement à ses abonnés.

Dans une entrevue accordée au Journal de Montréal, la principale intéressée a déclaré qu’elle était habituée à ce genre de situation. « J’ai toujours aimé mon métier. J’ai toujours travaillé fort. Je n’ai jamais lâché. Ce qui me fait avancer, c’est les messages pleins d’amour que je reçois. Je préfère me concentrer là-dessus. Parce que sinon, je vais m’autodétruire », a-t-elle dit.

Selon l’interprète de Qu’est-ce que t’attends, la pandémie a pu être un élément déclencheur dans le sens qu’il s’agit d’une période un peu spéciale et noire. « Quand il y a plein de négatifs autour de toi, c’est normal d’avoir le goût de générer du négatif. Quand tu sens le besoin d’écrire, “T’es laide, t’as fait faillite”, ce n’est sûrement pas parce que tout va bien pour toi », a-t-elle confié.

Ce n’est pas la première fois qu’un personnage de District 31 ne fait pas l’unanimité. On se rappelle que la comédienne Geneviève Brouillette avait vécu un traitement similaire de la part des téléspectateurs.