Après avoir disparu du radar depuis quelques semaines, voilà que Mélissa Corbeil est de retour ! Encore une fois, elle souhaite coincer le commandant Chiasson.




Comme elle le mentionne à la fin de l’épisode de mercredi, « le ministère de la Sécurité publique a mandaté le Service des enquêtes indépendantes pour analyser de fond en comble les éléments entourant la mort de Béatrice Lacoursière et de Cédric Doucet ». On se rappelle que Doucet s’est fait tirer dessus et il est mort.

On apprend au début de l’épisode que l’agent Hugo Simard, qui veut porter plainte contre Daniel Chiasson, est le petit-cousin de Gabrielle. Le jeune policier se rend au bureau de Mélissa Corbeil et lui résume l’histoire  : « Il y a un homme qui est mort en raison de la négligence de Daniel Chiasson ». Il ajoute : « Le même gars veut prendre son arme de chasse, puis aller se venger. Sa femme le voit, elle capote. Elle appelle au poste, on se rend sur les lieux et on l’arrête ».

Le problème, c’est que Daniel Chiasson l’a laissé partir sans l’accuser. « Moins de 24 heures après, Cédric Doucet est assassiné », racontre Simard. Ce dernier laisse entendre que le 31 voudra camoufler l’affaire. Corbeil lui explique alors que ce n’est pas le Service des enquêtes indépendantes qui décide. C’est plutôt une décision du Cabinet ministériel, parfois d’un sous-ministre.




Si l’intrigue semble bien captivante, le retour de Mélissa Corbeil n’a pas enchanté les internautes. À lire les commentaires sur la page Facebook, c’est plutôt le contraire.

En voici quelques-uns :