Hier, l’auteur de District 31, Luc Dionne, a décidé d’envoyer un message aux fans après la diffusion de l’émission.




Sur la page Facebook de la série, il a écrit :

« C’était il y a un mois précisément… le mercredi 2 février… un cas de Covid… en plein milieu d’une semaine de tournage… avec du matériel déjà tourné et des histoires incomplètes qui fonctionnent moins bien qu’anticipées. Comble de malchance, le covidé est le personnage central d’une histoire qui s’étend sur deux semaines. Il sera absent pour dix jours. Rencontre au sommet. Seule solution possible, suspendre la diffusion de la série pendant les olympiques. On pense, on réfléchit, on se ravise… On sauvera le matériel, on réécrira des bouts d’histoires, on fera des choix différents au montage.  

Impossible aussi pour nous de tourner les textes prévus pour de la semaine suivante, le covidé n’y sera pas. Nous sommes le mercredi, on se retrousse les manches, on réécrit quatre épisodes que la réalisation «dépouille» à une vitesse folle, on refait les horaires de tournage, les comédiens apprennent les textes le dimanche, le casting se fait au fur et à mesure. La machine roule à fond de train. Ce n’est ni de la vantardise, ni du «pétage de bretelles ». C’est la réalité d’un plateau de tournage d’une quotidienne en temps de pandémie.  

Je vous écris ce soir parce que je veux publiquement, remercier cette équipe ; ces artisans, comédiens et comédiennes, techniciens, monteurs et l’équipe de post-production qui travaillent sans relâche afin de vous offrir le meilleur produit qui soit dans des conditions parfois difficiles. La solution facile aurait été d’opter pour deux semaines de vacances. Pour avoir été au beau milieu de cette aventure, je sais que tous et chacun ont mis les efforts nécessaires pour garder le cap. Les épisodes en question sont ceux que vous voyez cette semaine ainsi que ceux de la semaine prochaine.  

Cette série prendra fin bientôt. Toute ma vie, je me souviendrai de la semaine du 2/2/2022. Je n’ai pas de mot assez fort pour exprimer l’immense respect que je voue à cette équipe qui a fait preuve d’un sens de l’engagement hors du commun. — Luc  

When the going gets tough, the tough get going!!! — Billy Ocean »