Le Santa Monica Observer a dévoilé la « possible » raison derrière la mort de la chanteuse des Cranberries, Dolores O’Riordan.

Selon une source policière anglaise qu’il a interrogée, le média californien croit que l’artiste irlandaise serait décédée d’une overdose de fentanyl, un opiacé qui s’avère extrêmement plus puissant que l’héroïne.

Selon la source citée, du fentanyl a été découvert à côté du lit dans la chambre d’hôtel qu’elle avait louée. Les autorités policières croient aussi à la thèse du suicide, mais n’ont pas tous les éléments en main pour établir une conclusion béton.

On se rappelle que la chanteuse a eu des épisodes de dépression et a déjà voulu se donner la mort en 2013. Les médecins avaient alors détecté chez elle des troubles bipolaires.

On a appris hier que le chanteur Tom Petty est mort lui aussi d’une surdose de fentanyl.

Pour lire l’article du Santa Monica Observer