Radio-Canada rapportait hier que l’humoriste Mike Ward était visée par une enquête de la Direction de l’Inspection et application de la loi du ministère de la Justice et de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick.




Ce qu’on reproche à l’humoriste, c’est d’avoir distribué de la bière alors qu’il n’avait pas le permis requis. Il s’agirait « d’une infraction à la Loi sur la réglementation des alcools ».

Vu que le bar n’avait pas le permis demandé pour offrir de la boisson, l’humoriste a décidé d’acheter 50 caisses de 24 canettes et de les offrir gratuitement aux spectateurs qui étaient présents.

Radio-Canada a indiqué que Mike Ward avait mentionné à son public que le spectacle ne commencerait pas tant et aussi longtemps n’aurait pas accès à une consommation.

Diane DesChênes, présidente de la société culturelle de Shippagan, a confié à la société d’État que « ce n’était pas dans le contrat ».

800 personnes auraient assisté au spectacle selon les estimations de Radio-Canada.