C’est ce que le rockeur a indiqué en entrevue dans le dernier numéro d’Allo Vedettes. En effet, l’artiste s’est confié entre autres sur sa dépendance à l’alcool, son pire démon.

Dans cet entretien, l’interprète de N’importe quoi a également avoué qu’il ne pensait pas franchir le cap de la trentaine. « J’ai toujours eu l’impression que j’allais trouver la mort jeune. Et je faisais tout pour ça », a-t-il ajouté. Mais le fait de devenir père a donné l’élan nécessaire pour que l’artiste change sa manière de vivre. « Je n’ai pas le droit de mourir maintenant que je suis père », a-t-il indiqué.

Même s’il est père de deux enfants, Éric Lapointe n’a aucune intention de ralentir la cadence. « Je ne peux pas prendre de pause, car je deviens malheureux. J’ai besoin de jouer. C’est un besoin psychologique, physiologique et émotif. Je vis pour ça, je respire pour ça et je fais des albums pour ça », a-t-il dit à Allo Vedettes.

Rappelons que l’homme de 50 ans s’est produit le 9 juillet dernier sur les plaines d’Abraham en compagnie d’une multitude d’artistes pour le Festival d’été de Québec.