Le chanteur Éric Lapointe était en entrevue avec Paul Arcand au 98,5 FM pour parler de son nouvel album qui sera offert vendredi.

L’interprète de Mon ange a abordé le rôle de père et a profité de l’occasion pour revenir dans ses souvenirs de jeunesse. « J’ai toujours été un excessif qui vivait à 10000 à l’heure. Mais avec des enfants, tu n’as plus le droit de mourir et ça te donne une raison de vivre », a-t-il révélé à Paul Arcand.

Le coach de La Voix a avoué que ses enfants étaient maintenant le centre de sa vie. Il a confié être un père aimant, attentionné. « Écoute, il n’a pas de manuel d’instructions. On apprend sur le tas. Je suis discipliné. Mais sévère? Les enfants ne m’ont jamais vu fâché », a-t-il indiqué à l’animateur de Puisqu’il faut se lever.

Lapointe a également parlé de sa propre enfance. Il a mentionné que sa famille avait déménagé 13 fois avant l’âge de 16 ans. « Mon père à cause de son travail était transféré à tout bout de champ. Des fois, on déménageait 3 fois la même année. On se promenait d’un bout à l’autre de la province. […] On parle d’Alma à Gatineau en passant par Mont-Joli et Sherbrooke », a raconté le rockeur.

Source : Radio Ego