On a appris il y a quelques mois que le chanteur Éric Lapointe était accusé de voies de fait à l’encontre d’une femme.

Au départ, l’artiste devait plaider coupable, mais voilà que l’interprète de Motel 117 a changé son fusil d’épaule. C’est que révèle La Presse dans un de ses articles. Le rockeur a décidé de plaider coupable aux accusations qui lui sont reprochées.

On se rappelle que la cause d’Éric Lapointe devait être entendues les 27, 28 et 29 octobre prochain, mais il s’est présenté à la Cour municipale de Montréal aujourd’hui pour finalement plaider coupable. « Le juge Steeve Larivière annoncera bientôt s’il entérine la suggestion commune des avocats », a révélé La Presse.

Les accusations sont en lien avec des gestes reprochés par l’artiste qui se seraient produits le 30 septembre 2019.

Source : La Presse