Radio-Canada vient de confirmer que les policiers de Montréal avaient arrêté l’ancien animateur de télévision, Éric Salvail.

Selon les informations de la société d’État, Salvail doit revenir devant la cour le 15 février prochain. Pour le moment, il a été remis en liberté.

Trois chefs ont été déposés contre l’animateur : harcèlement criminel, séquestration et agression sexuelle. Les accusations concernent une seule victime.

Pour le moment, c’est tout ce que la société d’État possède comme information.

Source : Radio-Canada