Depuis quelques semaines, la gang du 31 a eu droit à une nouvelle lieutenante, Mélanie Charron. Celle-ci est jouée par Ève Landry.




Dans une entrevue accordée au Journal de Montréal, la comédienne est revenue sur les défis qu’apporte ce nouveau personnage. L’actrice a révélé que l’auteur de la série, Luc Dionne lui avait dit qu’il ne fallait pas qu’elle s’attende « à rentrer au 31 avec des fleurs ».

Elle est également consciente que son personnage est froid à première vue, distant, et « by the book ». La principale intéressée croit que c’est une façon de se protéger pour Mélanie Charron, « qu’elle ne veut pas trop entrer rapidement en contact avec les gens, par peur de les perdre », a-t-elle confié.

L’actrice avoue qu’elle adore le côté mystérieux de la lieutenante, qu’on ne sache pas tout d’elle au départ. Qu’elle se laisse apprivoiser d’une certaine manière. On risque de la connaître de mieux en mieux au courant des prochains épisodes.

Il faut dire que Mélanie Charron a beaucoup de pain sur la planche. On a eu droit à des démissions, à un meurtre, à un Bruno Gagné complètement démoli (et remplacé hier par Yves Jacob). Bref, tout est à reconstruire au 31 !

Rappelons que Mélissa Corbeil est revenue dans le décor, mais les internautes ne sont pas enchantés de ce retour !